Home | Contact | Disclaimer | Sitemap
Nicolas van Zeebroeck’s homepage

European Space Agency (ESA)

L'industrie Spatiale Mondiale, ses enjeux économiques et sociaux

Enjeux Mondiaux
Une industrie militaire et scientifique
Evolution de 1960 à 2000
Budgets spatiaux et PIB
L'Europe et l'espace
L'emploi spatial
L'emploi dans l'industrie spatiale

Combien de personnes sont employées dans l'industrie spatiale ?

Pour donner une idée de l’emploi spatial, nous donnons ici la répartition de l’emploi spatial parmi les principaux pays européens en 1997. Ceci ne fait cependant pas de distinction entre l'emploi national et l’emploi des agences spatiales. L’emploi américain ne nous étant malheureusement connu que ponctuellement pour certaines années, il a été impossible de l’incorporer dans notre analyse.

Emploi spatial en Europe en 1997 - Source: EuroConsult (1998)

Dans le cadre de ce chapitre, nous nous intéresserons à l’emploi spatial en Europe et au Japon. Nous retracerons d’abord l’évolution de l’emploi spatial au sein de chaque pays, puis nous nous pencherons sur l’éventuelle corrélation des budgets et de l’emploi spatiaux.

Comment l'emploi spatial a-t-il évolué ces quinze dernières années ?

Nous nous interrogeons ici sur l’emploi spatial européen de 1980 à 1997. Dans le graphique ci-contre, on trouvera l’évolution des effectifs de l’industrie spatiale par pays. Par souci de clarté, et au prix, il est vrai, d’un appauvrissement de l’information, nous avons agrégé les emplois néerlandais, belges et espagnols.

Emploi Spatial en Europe 1980-1998 - Source: Commission Européenne et EuroConsult

On y constate une augmentation de l’emploi d’une façon générale, mais c’est clairement en France que l’augmentation est la plus importante. Il serait sans doute intéressant, à ce titre, de mettre l’évolution de l’emploi français en rapport avec la proportion de son produit intérieur brut que la France investit dans l’industrie spatiale. Nous obtenons alors le graphique ci-contre. Sur ce graphique, nous avons ajouté une courbe de tendance qui étaie l’hypothèse intuitive selon laquelle l’emploi spatial augmente avec les dépenses spatiales.

Il nous est apparu pertinent de réaliser le même graphique pour le pays dont l’évolution est opposée à celle de la France, à savoir la Grande-Bretagne dont l’emploi spatial diminue au cours du temps. Nous obtenons alors le graphique reproduit ci-contre. Cette fois, la régression est nettement moins pertinente, et quand bien même elle le serait, elle tendrait à prouver le contraire, savoir que l’emploi spatial diminue avec la proportion du PIB investie dans l’espace.

Pour en avoir le cœur net, nous avons réalisé la même régression pour les sept pays dont nous avions étudié l’emploi au fil du temps (cf. ci-dessus). De ces résultats, nous ne pouvons hélas conclure ni dans un sens, ni dans l’autre. De fait, bien que certains pays (la France et l’Allemagne en tête), présentent une certaine relation entre le rapport Budget spatial/PIB et l’emploi spatial, il en est au moins autant qui ne laissent deviner aucune relation entre ces deux données. Si bien que nous devons admettre qu’il n’existe aucune relation générale entre nos deux variables comme on aurait pu le penser de prime abord.

© 2004-2006 Nicolas van Zeebroeck