Home | Contact | Disclaimer | Sitemap
Nicolas van Zeebroeck’s homepage

referencement gratuit
référencement marketing
publicite

L'industrie Spatiale Mondiale, ses enjeux économiques et sociaux

European Space Agency (ESA)

L'industrie spatiale mondiale
Ses enjeux économiques et sociaux
Evolution et perspectives de 1950 à 2010

Valéry Autin
Nicolas van Zeebroeck

Statistiques économiques
Sous la direction de Michel Allé

Solvay Business School

Mars 1999


Exploring the Universe

De l'industrie spatiale, il a été dit tout et n'importe quoi. Si bien qu'aujourd'hui peu de gens savent ce qu'elle représente et à quoi elle sert. De même, rares sont ceux qui ont la plus petite idée des montants astronomiques mis en jeu dans le cadre de cette industrie hors du commun. Notre objectif premier est de déterminer quels sont ces montants et, dans la mesure du possible, d'où ils émanent ou encore comment ils sont attribués.

Dépenses spatiales par pays en 1998 (M$) - Source: EuroconsultAvant tout, il nous faut donc définir ce que nous entendons par " industrie spatiale ". Mais la tâche n'est pas aisée. En effet, ce concept recouvre une multitude de domaines, et, les agences spatiales mises à part, rares sont les entreprises qui peuvent se prétendre explicitement spatiales. De plus, la complémentarité des industries aéronautique et spatiale a contraint les organismes internationaux à agréger ces deux industries sous le terme d'industrie aérospatiale. Si bien que notre problème majeur tout au long de notre étude, aura été de déterminer précisément la part des chiffres d'affaires ou des investissements en recherche et développement réellement attachée à l'industrie spatiale.

Quant à cette dernière, nous la définissons comme l'ensemble des activités industrielles attachées à l'exploitation commerciale ou non de l'espace extra-atmosphérique. Cette définition englobe donc tant les marchés des lanceurs de satellites ou des sondes spatiales, télescopes et autres, que le marché des satellites eux-mêmes et de leur exploitation (militaire, commerciale et scientifique).

Sur cette industrie, nous nous posons certaines questions. Tout d'abord, qui finance l'industrie spatiale ? et les pays industrialisés financent-ils l'industrie spatiale en proportion exacte de leur richesse ?, soit existe-t-il un lien direct entre le produit intérieur brut d'un pays et les montants que ce pays investit dans l'espace ? Dans un second temps, nous tenterons de déterminer si l'emploi généré par l'industrie spatiale dans un pays est une fonction simple du budget alloué à l'espace par ce pays et nous nous demanderons si un pays domine l'industrie spatiale ou si, au contraire, les dépenses spatiales sont uniformément réparties sur le globe, toutes choses étant égales par ailleurs. Dans un dernier temps, nous nous pencherons sur la répartition sectorielle des dépenses spatiales. Un secteur est-il dominé par un état ? Les revenus des exploitants de satellites sont-ils proportionnels à la capacité de leur réseau ?

Afin de tenter de répondre à ces questions, nous avons mis en ouvre différents types de sources : organismes officiels internationaux ou nationaux (Commission européenne, OCDE, ministères, EUROSPACE, etc.), agences spatiales (NASA, ESA, RSA, CNES,.) ou encore groupements industriels (AECMA), consultants (EUROCONSULT), etc. Au moment de rédiger ce rapport, certaines données ne sont toujours pas en notre possession. Il s'agit essentiellement des budgets spatiaux russes récents, ainsi que leur répartition, ou les budgets asiatiques (Chine, Inde,.). De même, il nous a été difficile de déterminer exactement, au fil du temps, la répartition sectorielle des dépenses spatiales et certaines lacunes (parfois importantes) dans ce domaine n'ont pu être comblées pour certaines périodes.

© 2004-2006 Nicolas van Zeebroeck